Les dernières mises à jour de MesCachets.com : La valeur du SMIC et le plafond de la Sécurité Sociale

Comme chaque année, au 1er janvier, certains ajustements de valeurs ont lieu. Le Smic horaire brut fait  l’objet d’une réévaluation (a minima) liée à l’inflation. En ce 1er janvier 2016 la valeur est portée à 9,67 euros brut. Quant au plafond de la Sécurité Sociale, il est révisé pour atteindre 3 218 euros brut.

A minuit, les formules de calcul du site MesCachets.com ont automatiquement enregistré ces nouvelles valeurs du SMIC et du plafond de la Sécurité Sociale.

Cette mise à jour concerne bien-sûr les intermittents du spectacle abonnés au site, mais elle concerne également celles et ceux qui utilisent régulièrement le simulateur gratuit d’Allocation Journalière ou le simulateur gratuit de plafond mensuel sans avoir nécessairement souscrit un abonnement.

Dans tous les cas, pas besoin de téléchargement compliqué ou de mise à jour manuelle. MesCachets.com réalise ses opérations sur ses serveurs : pas besoin d’intervenir, vos calculs sont automatiquement ajustés.

Pour mémoire, la valeur du SMIC est un diviseur de la formule principale du calcul de l’AJ, et la valeur retenue dans les formules est liée à la période de calcul. Autrement dit, comme le fait l’Assurance-Chômage, toutes les données jusqu’au 31 décembre 2015 sont traitées avec la valeur du SMIC de 2015 et celles à partir du 1er janvier avec la valeur du SMIC 2016. Et si vous utilisez la fonction « simulation » du site, vous aurez un aperçu encore plus précis de l’évolution de votre situation.

Le plafond de la Sécurité sociale, lui, détermine le plafond mensuel d’indemnisation. Lorsque le cumul de vos salaires bruts mensuels et de vos allocations théoriques du mois dépassent 140% du plafond mensuel de la Sécurité Sociale, alors le processus de limitation s’engage. Chaque année ce plafond est révisé par un décret gouvernemental. Là encore, vous n’avez pas besoin de vous en occuper : MesCachets.com le fait pour vous !

Souscrire à MesCachets.com

Musiciens, faites-vous connaître grâce à Musilink.com !

La nouvelle plate forme de booking pour musiciens professionnels

Quand on est musicien professionnel soliste ou en groupe, il y a plusieurs étapes inévitables à franchir avant de se produire devant son public.

Il faut trouver des dates, puis négocier les tarifs, ensuite verrouiller le contrat et enfin s’assurer que l’organisateur effectue bien toutes les démarches administratives réglementaires. Bref, c’est long, fastidieux et pas toujours dans les clous.

MUSILINK, VOTRE AGENT EN LIGNE !

Aujourd’hui, il y a Musilink.com, la première plate forme sur internet conçue pour intégrer toutes ces étapes.

Musilink.com :
1. Met en relation musiciens professionnels et organisateurs
2. Génère le contrat et s’occupe de toutes les déclarations administratives officielles
3. Effectue le paiement dans le délai prévu.
Tout ça en seulement quelques clics !

COMMENT ÇA MARCHE ?

Les musiciens professionnels dont la candidature est acceptée complètent leur profil sur Musilink. Ils sont alors classés par style musical et/ou par type d’événement.

De leur côté, les organisateurs occasionnels ou non, parcourent les profils pour sélectionner le ou les musiciens qui correspondent le mieux à l’événement qu’ils projettent. D’un clic, ils affichent votre profil, découvrent qui vous êtes, votre style et votre univers musical. Ils peuvent même écouter un ou plusieurs extraits de votre dernière performance. Et s’ils sont séduits, ils vous bookent d’un clic !

Lorsque vous êtes engagés grâce à Musilink, vous avez un contrat, vous êtes officiellement déclarés et vous serez payés dans les 48 heures qui suivent l’événement. C’est aussi simple que ça !

OÙ ET COMMENT S’INSCRIRE ?

Dès aujourd’hui, rendez-vous sur Musilink.com ! Complétez scrupuleusement votre profil en ligne, c’est entièrement gratuit. Uploadez vos photos et extraits mp3 qui mettent en valeur votre travail. Et à partir de cet instant :

  • vous profitez d’une large visibilité pour développer et diversifier votre clientèle
  • vous bénéficiez gratuitement d’une promotion active et continue
  • vous avez la sécurité d’être payé en temps et en heure
  • vous disposez d’un contrat de travail et les déclarations administratives en règles vous garantissent le respect de vos droits sociaux.

INSCRIVEZ-VOUS ET GAGNEZ UNE SÉANCE PHOTO PROFESSIONNELLE !

Pour fêter son lancement, Musilink organise un concours « Coups de cœur musical » permettant à 4 musiciens solos ou groupes de gagner une séance photo pour mettre en valeur leur profil mais aussi leurs affiches, leurs flyers, …

Tous les artistes inscrits et acceptés sur le site avant le 31 décembre 2015 à minuit seront automatiquement inscrits au concours « Coups de cœur musical ».

LE JURY

Le jury est composé de 4 membres :
Bertrand Vivier – Fondateur de MesCachets.com, logiciel et application de gestion, calculs et suivi pour intermittents du spectacle
Guillaume Boutin – Co-fondateur de SensCritique.com, réseau social culturel francophone
Albin Freycenon – Co-fondateur de Quickstudio.com, logiciel de gestion de planning des studios de répétition et d’enregistrement
Lucas Durant – Fondateur de Musicmug.fr, blog dédié aux mutations de l’industrie musicale et au rock.

Les décisions du jury s’établiront principalement sur des critères artistiques, de présentation, et d’originalité.

L’annonce des gagnants et l’attribution des lots se fera le 25 janvier 2016.
Règlement complet du concours

L’emploi intermittent dans le spectacle au cours de l’année 2014

Nous publions ici quelques extraits et les grandes lignes synthétiques de ce rapport publié le 23 septembre 2015 par Pôle Emploi (télécharger le rapport en entier ici)

En 2014, l’emploi intermittents du spectacle concerne 256 000 salariés et génère 2 milliards d’euros de masse salariale pour au total 97 millions d’heures travaillées. 111 000 employeurs relèvent du champ d’application des annexes 8 et 10 de l’Assurance chômage.

Comment Pôle Emploi compte 256 000 salariés ?

En 2014, le nombre de salariés intermittents du spectacle s’élève à près de 256 000 personnes. Ce recensement comprend tous les artistes, ouvriers et techniciens du spectacle engagés en CDD, notamment en CDD d’usage, qui ont travaillé au moins une heure au cours de l’année pour un ou plusieurs employeurs relevant du champ d’application des annexes 8 et 10 de l’Assurance chômage. Il inclut donc les intermittents indemnisés au titre de ces annexes, mais également tous les autres salariés intermittents qui effectuent au moins un contrat de travail dans le champ spectacle.

Effectivement, en comptant toutes celles et ceux qui font un contrat de 8 heures par an au titre de l’intermittence du spectacle, on doit pouvoir arriver à 256 000. Mais on oublie encore trop souvent de dire qu’ils ne toucheront pas un centime d’indemnisation au titre de l’intermittence.

Alors combien d’intermittents réellement indemnisés ?

Dans son commentaire sur ce rapport, Denis Gravouil, secrétaire général de la Fédération nationale CGT des syndicats du spectacle, de l’audiovisuel et de l’action culturelle (FNSAC) parle de 111.000 intermittents indemnisés.

Voici maintenant en synthèse les grandes têtes de chapitre de ce rapport statistiques pour votre information :

Côté salarié-es :

  • Un salarié sur deux réside en Île-de-France
  • Une majorité d’hommes
  • Une majorité d’artistes
  • Un seul contrat de travail au cours de l’année 2014 pour un quart des salariés
  • L’audiovisuel concentre 54% de la masse salariale et 42% des heures travaillées
  • Au total, plus de 4 millions de contrats de travail
  • Les contrats sont répartis à part égales entre emplois artistiques et techniques
  • La moitié des contrats est réalisée dans le champ du spectacle vivant
  • 97,1 millions d’heures travaillées
  • Les emplois techniques représentent près des trois cinquièmes des heures travaillées
  • 28% des intermittents travaillent moins de 24 h dans l’année sur des contrats relevant des annexes 8 et 10
  • Prédominance du spectacle vivant avec 45% des heures travaillées
  • 2,2 milliards de masse salariale versée
  • Les emplois techniques concentrent 65% de la masse salariale
  • 54% de la masse salariale provient de l’audiovisuel

Côté employeurs :

  • 111 000 employeurs dont 28 600 au sein des secteurs professionnels
  • Les employeurs des secteurs professionnels représentent un quart des employeurs
  • Les employeurs des secteurs professionnels créent plus 90% de l’activité totale
  • 25,7 salariés en moyenne par an pour les employeurs des secteurs professionnels
  • 3 salariés sur 4 travaillent exclusivement dans le périmètre des secteurs professionnels
  • Le spectacle vivant regroupe 65% des employeurs des secteurs professionnels
  • Hors secteurs professionnels, les employeurs particuliers et les associations sont les principaux employeurs
  • Près de 41% des employeurs professionnels sont localisés en Île-de-France

 

Revalorisation des Allocations Chômage au 1er juillet 2015

L’Unédic annonce qu’au 1er juillet 2015, les allocations chômage seront revalorisées de 0,3%. Si vous voulez entrer dans le détail, suivez ce lien qui vous donnera tous les chiffres en euros et en pourcentage. De notre côté, nous pensons que les calculs du Régime des Intermittents du Spectacle sont déjà suffisamment compliqués comme ça pour que vous n’ayez pas en plus à tenter des formules hasardeuses sans aide.

Qu’est-ce que ça change pour moi et comment je calcule ça ?

C’est au niveau de votre Allocation Journalière que vous allez probablement observer un changement. Oh rassurez-vous, il sera minime, car il ne va s’agir que de quelques centimes d’euros par jour. Mais pour que vos calculs soient justes, vous allez devoir ajuster le montant de votre Allocation Journalière.

Si ce changement entre bien en vigueur au 1er juillet 2015, pour ce qui vous concerne, vous n’en connaitrez le détail précis que début août, lorsque vous aurez reçu votre Relevé de Situation Mensuelle (voir illustration ci-dessous).

Il vous suffira alors de diviser le nombre de jours indemnisés par le montant total de votre allocation Brute et Nette. Vous obtiendrez alors simplement le nouveau montant de votre allocation Journalière revalorisée.

Exemple de calcul de votre nouvelle A. J. Brute et Nette :

AJ Brute : 1510,60 / 26 = 58,10 €

AJ Nette : 1359,57 / 26 = 52,29 €

Je suis abonné(e) à MesCachets.com. Comment intégrer ces nouvelles données ?

Dans votre espace personnel sur MesCachets.com, rendez-vous sur la page de vos paramètres Assurance-Chômage :

Menu> Mon Compte >Paramètres Ass.Chôm.

puis, pour ajouter les nouveaux montants à la date de valeur du 1er juillet 2015, cliquez sur le lien en rouge :

Ajouter ou Modifier votre Allocation Journalière

 

Comme le fait l’Assurance-Chômage, MesCachets.com gère vos calculs en intégrant l’historique des Allocations Journalières.

Le passé professionnel des intermittents du spectacle – Pôle-Emploi

Pôle Emploi vient enfin de mettre en service un accès protégé aux données réellement prises en compte par ses services sur les derniers 24 mois écoulés d’un professionnel du spectacle. Les intermittents vont enfin pouvoir vérifier si leurs déclarations sont correctement prises en compte et de quelle manière.

A noter que le système affiche les AEM prises en compte, au fur et à mesure de leur réception par les employeurs et avec toujours un « certain » délai. Mais la nouveauté est suffisamment grande pour être soulignée et encouragée.

Voici le document qui officialise et explique ce nouveau service sur internet :

Cependant, en terme de communication, le mammouth qui fait des efforts louables, a encore besoin de se simplifier et ça n’est pas encore gagné ! Ces informations se trouvent sur votre espace personnel à la rubrique : Espace Personnel > Mon suivi d’inscription > Mon passé professionnel.

Après une bonne balade, il nous aura fallu pas moins de 10 minutes pour trouver la fonction !

L’emploi intermittent dans le spectacle au cours de l’année 2013 – Pôle Emploi

Cette étude a été publiée le 19 février dernier sur le site de Pôle Emploi.

L'emploi intermittent dans le spectacle au cours de l'année 2013 from Pôle emploi

Plafond Salaires + Allocations Intermittents du spectacle : Comment calculer et quelles conséquences ?

Nombreux sont celles et ceux qui nous demandent comment s’applique le plafond mensuel de cumul Salaire + Allocations et quelles sont les conséquences. Voici notre explication. 1) Pour être concerné, votre ouverture des droits doit être postérieure au 1er juillet 2014, date de sa mise en application. Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes pas encore concerné. 2) Si vous l’êtes, vous devez faire le total de vos salaires bruts (ou bruts abattus) et de votre allocation mensuelle brute théorique. => Si ce total dépasse le plafond, alors les conséquences sont immédiates et faciles à comprendre : a) Le montant de votre allocation mensuelle est inférieur à ce qu’il était, b) le nombre de jours « dits » indemnisés également. Ce qui repousse d’autant votre date de fin.

SIMULATEUR GRATUIT

Vous pouvez utiliser notre simulateur gratuit : Simulateur Plafond Mensuel Intermittent. Mais comme toujours, n’oubliez pas que lorsque vous êtes abonné, MesCachets.com calcule ce plafond de manière entièrement automatique et en applique les résultats lors de l’affichage de votre situation professionnelle.

QUE DIT LA RÈGLE  ?

1) Le plafond est fixé à 140% du plafond de la Sécurité Sociale (révisé annuellement). – Pour l’année 2014, ce plafond était de 3 129 x 1,4 = 4 380,60 € brut. – Pour l’année 2015, il a été fixé à 3 170 x 1,4 = 4 438 € brut. 2) Commencez par totaliser vos salaires bruts du mois. Attention, si vous avez des accords d’abattement avec certains employeurs, retenez le salaire brut abattu à la place. 3) Déterminez ensuite le nombre de jours indemnisés du mois pour évaluer votre allocation mensuelle brute. (vous pouvez pour cela utiliser les simulateurs gratuits de MesCachets.com). 4) Faites le total de 2) + 3). Si ce montant excède le plafond du mois de votre calcul, alors vous allez devoir appliquer la règle. => Plafond brut – salaire brut (abattu) = Nouvelle Allocation Mensuelle Brute. => Nombre de jours = Nouvelle Allocation Mensuelle Brute / AJ Brute (toujours arrondi à l’entier supérieur).

EXEMPLE :

Vous êtes un Artiste indemnisé à l’annexe 10 avec un montant d’Allocation Journalière brute de 66 € avec des droits ouverts au 7 août 2014 : Activité salariée exercée en septembre 2014 :  du 7 au 20 septembre, 3 600 € bruts,  avec 5 cachets isolés et 5 cachets groupés (soit une valeur de 100 heures) - 1ère étape : Nombre de jours non indemnisables (100 / 10) x 1.3 = 10 x 1.3 = 13 jours - 2ème étape : Nombre de jours à payer Septembre = 30 jours calendaires  30 – 13 = 17 jours - 3ème étape : Montant brut mensuel de l’Allocation 17 jours X  66 € = 1 122 € - 4ème étape : Vérification du plafond de 140 % de la Sécurité Sociale = 4 380,60 € (en 2014) – Total rémunération brute de l’activité  + Allocation brute mensuelle – 3 600 € + 1 122 € = 4 722 €, supérieur au plafond de 4 380,60 €. - 5ème étape : montant brut de l’Allocation à percevoir – Plafond 140 % sécurité sociale – rémunérations brutes – 4 380,60 € – 3 600 € = 780,60 € – Nombre de jours à indemniser : 780,60 € / 66 € = 11.82 jours – Le nombre de jours est arrondi à l’entier supérieur, soit 12 jours. En conséquence, vous percevrez un montant d’allocation mensuelle brute de 780.60 € et un décompte de 12 jours d’indemnisation, au lieu d’une allocation mensuelle brute de 1 122 € et 17 jours. Votre date de fin est repoussée de 5  jours (17-12).

Intermittents du spectacle : le plan d’action du gouvernement

Nous reprenons ici un article qui a été publié le 27 janvier 2015 sur le site du Ministère de la culture. Nous en publions les points clés mais nous vous recommandons d’en prendre connaissance dans son intégralité (www.culturecommunication.gouv.fr.) pour vous faire votre propre opinion sans perdre de vue, bien-sûr, qu’il s’agit du site du Ministère.

« Le 7 janvier, après la remise du rapport sur l’intermittence par la mission de concertation, le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures visant à « bâtir un cadre stabilisé et sécurisé pour les intermittents du spectacle », notamment un projet de loi qui sera présenté au Parlement au cours du premier semestre 2015″ :
- Sécuriser l’existence d’un régime adapté d’assurance-chômage des artistes et des techniciens au sein du régime interprofessionnel d’assurance-chômage
- Responsabiliser les partenaires sociaux représentatifs du secteur du spectacle en leur permettant de définir eux-mêmes les règles applicables aux intermittents
- Encadrer le recours aux contrats intermittents pour combattre les abus et supprimer la « permittence »
- Développer l’emploi et adapter la protection sociale pour mieux garantir les droits des intermittents

 


En conclusion, voici ce qu’ont déclaré le Premier Ministre et la Ministre de la culture :
« Notre ambition est de donner aux artistes et techniciens du spectacle vivant, du cinéma et de l’audiovisuel qui la font vivre, un cadre social refondé qui permette de sortir durablement des crises périodiques qu’a connu le régime des intermittents » (Manuel Valls)
« Pour soutenir la création en France, le Gouvernement procédera à un dégel immédiat des crédits des missions création et transmission des savoirs. Le budget de ces mêmes missions sera augmenté en 2016 » (Fleur Pellerin)

L’appli mobile pour tous les intermittents du spectacle, par MesCachets.com

Elle est 100% gratuite et 100% connectée.

Ainsi les simulateurs gratuits et la Foire Aux Questions sont à jour en permanence ! Découvrez ses principales fonctionnalités en regardant cette vidéo  :

Voici son icône :

Icone de l'appli IOS et Androïd pour intermittents du spectacle par MesCachets.com

 

 

 

 

 

 

Téléchargez la gratuitement :

 

 

 

ou sur :

Du nouveau pour les Intermittents du Spectacle sur MesCachets.com !

MesCachets.com continue d’investir et d’innover pour les intermittents du spectacle ! Pour faire face à la demande et mieux répondre à leurs attentes, de nouveaux serveurs plus puissants donc plus rapides viennent d’être installés. A cette occasion, l’équipe de développement a mis en place des nouveautés qui vont encore faciliter la vie des utilisateurs :

Et pour les abonnés :

  • Artistes et Techniciens : Nouveau formulaire de paramètrage de compte. Il utilise le même vocabulaire que la notification de droits ARE, seul et unique document nécessaire. Plus d’erreur possible, et simple comme bonjour !
  • Techniciens : Nouveau calculateur automatique de salaire brut total. Il suffit de préciser le salaire journalier brut dans la case facultative, puis de cocher les jours travaillés, et le calcul du salaire total se fait et s’affiche automatiquement. Le montant reste modifiable si nécessaire !
  • Artistes et Techniciens : Nouvelle présentation simplifiée de votre situation vis-à-vis de l’Assurance-Chômage. Plus graphique et plus facile à comprendre ! Et pour les nostalgiques de la version précédente, il vous suffit de cliquer sur la date (ex : Au 30 Septembre 2014)

Nouvelle présentation des résultats - MesCachets.com

 

Visit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On Twitter